12,32 €
Avec délai

Bible et grand-âge

Auteur : Olivier Pigeaud

  • Référence OLI9153
  • EAN 9782354791537
  • Editeur Olivétan

La durée moyenne de la vie augmente presque partout dans le monde ; le nombre des centenaires croît. De très nombreux livres conseillent sur la façon de bien vieillir : ils aident à faire face aux plans pratiques et psychologiques. Cependant peu réfléchissent sur les rapports entre la longévité et les divers sens possibles de la vie. Aussi l’auteur s’est-il intéressé à relire quelques textes bibliques et les a croisés avec son expérience personnelle de pasteur et d’accompagnateur de personnes âgées. Il évoque aussi quelques personnes connues dont l’extraordinaire Théodore Monod et le philosophe Paul Ricoeur. L’auteur ne s’adresse pas seulement aux personnes âgées, mais à tous ceux qui les côtoient, toute personne proche d’une personne âgée, et …future personne âgée ! Olivier Pigeaud est pasteur de l’Église réformée de France. Durant tout son ministère, il a consacré une bonne partie de son temps à l’animation biblique et la catéchèse. Il vise une vulgarisation théologique accessible au plus grand nombre en rapport avec ce que vit chaque lecteur de la Bible. Il est aussi administrateur de la Fondation John Bost, lieu de vie, lieu de soin pour personnes handicapées, malades mentales et personnes âgées. - 96 pages

OLI9153
9782354791537
Olivétan
96
96 g
Langue
Français
sentiment_dissatisfied Cet ouvrage n'est pas retenu dans notre assortiment
Un petit livre destiné aux chrétiens qui décrit le grand-âge dans une perspective qui se veut biblique et protestante libérale. L’auteur aligne certes quelques d’idées intéressantes sur le sujet, mais dans l’ensemble, le propos est assez plat et guère passionnant. A noter que l’auteur pense que les patriarches n’ont pas pu vivre jusqu’à l’âge qui leur est attribué, et compare cette tranche d’histoire biblique à des mythes (pp.22, 23). Il souscrit aussi à l’idée réductrice que les croyants de l’AT n’avaient guère d’espérance de vie dans l’au-delà ! (p.65).
chat Commentaires (0)